Taux d’échec / réussite des projets

Dans un article récemment publié sur le net « Echecs et Projets, une fatalité ? », l’auteur décrit la tendance des 10 dernière années en terme de réussite des projets informatiques.

Citant un rapport du Standish Group :
– les projets en échec sont de moins en moins nombreux (31% en 1995, 18% en 2004)
– les projets réussis (Qualité, Coût, Délai) représentaient 29% en 2004 contre 18% en 1995

Cependant, le rapport met en évidence la proportion des projets dits « mitigés » (non respect d’un ou plusieurs objectif(s) QCD) toujours aussi élevée au-delà des 50%.

De manière plus globale, nous pouvons élargir les résultats de ce rapport au domaine des projets automobiles. Parmi les enseignements que nous pouvons en tirer, il est important de répondre aux besoins client dans leurs totalités et non pas partiellement ou avec un compromis (trade-off).

Vous aimez ce blog ? Abonnez-vous et recevez
tous les articles par email

[Telechargement] Time Tracker sous Excel : Chronométrez vos activités



Ce document est une template pour faire un suivi horaire des activités sous Excel. Il inclut plusieurs Macro Visual Basic et n’est protégé avec aucun mot de passe. Ce fichier est garanti spy-free (sans aucun logiciel malveillant).

Ce fichier est très utile :

  • aux consultants/freelances qui souhaitent connaitre combien de temps ils passent pour chacun de leurs clients/projets
  • à ceux qui souhaitent chronométrer leurs tâches quotidiennes et ainsi améliorer leurs performances
  • aux indépendants souhaitant facturer à l’heure
  • à toute personne souhaitant un « time tracker »

Lire la suite

Compte-rendu de réunion : gagnez du temps

Pourquoi passer autant de temps à rédiger un compte-rendu de réunion ?

Avez-vous déjà essayé de faire un compte-rendu sans PC ?

Voyez un peu le résultat ci-dessous :

 

Compte-rendu de réunion : gagnez du temps

 

Certes l’écriture n’est pas droite, ce n’est pas aussi rafiné qu’un document imprimé …  n’empêche que le contenu est tout à fait lisible et les actions clairement identifiées.

Osez ce type de compte-réunion : vous gagnerez en efficacité !

Ne craignez pas un feedback négatif de la part de vos collègues ou votre manager : en terme de performance, ce qui compte, c’est que le compte-rendu soit distribué à la vitesse de la lumière et que les actions de chacun soient claires … la forme et les couleurs est-ce bien important finalement ?

Laissez votre feedback sur cet article !

(Micro-article) Pour/Contre stand-up meeting

Récemment, le magazine Management consacrait un excellent article au sujet de la gestion du temps. Parmi les conseils cités, l’article recommandait de faire autant que possible les réunions débout (stand-up meeting).

Le concept consiste à présenter des indicateurs visuels accrochés à un tableau ou un mur. Ce type de réunions permet de focaliser l’attention de l’auditoire. Contrairement à des réunions classiques, les invités ne peuvent pas utiliser leurs PC portables ou smartphones pour envoyer des mails, ils sont beaucoup plus attentifs aux explications, le présentateur expose ces points de manière succincte (fini les longs powerpoints) puis les interventions (ou interruptions) sont limitées.

Personnellement je suis très favorable à ce type de réunions, bien entendu lorsque le sujet ci-prête (autant dire une grande majorité de nos réunions). Citons au passage que cette méthode, en ligne avec le principe des Obeya Room, a été l’un des principaux outils ayant conduit le benchmark du secteur automobile (Toyota) à réduire drastiquement ses délais de développement (référence : Toyota Way, Jeffrey Liker).  Le groupe PSA quant à lui c’est également engagé dans cette voie (cf. article : PSA annonce la mise en place de « Obeya Room »).

(Micro-article) Loi de Laborit : loi du moindre effort

Le principe de la loi de Laborit est le suivant: on a tendance à faire en premier les activités faciles et/ou agréables parce qu’elles sont plus motivantes. Laborit nous dicte de faire précisément le contraire : en nous débarrassant d’abord des tâches plus complexes ou ennuyeuses, on libère son cerveau pour la suite.

Organisez vous en conséquence :

– le matin, jusqu’à 11h, effectuez les tâches demandant le plus de concentration. Parcourez rapidement vos emails et répondez aux plus urgents. Laissez les moins urgents (càd ne nécessitant pas une action immédiate)  à plus tard.
– de 11h à 14h : lire/répondre aux email
– de 14h à 16h : effectuez des tâches que vous aimez et qui vous passionnent
– 16h et au-delà : cloturez votre journée en planifiant la journée du lendemain

Autres articles sur le net:

Avalez le Crapaud ! – Blog Gestion du stress – otherwp – 24/03/2011