Time Management : Randy Pausch – The Last Lecture

In my opinion this is the best lecture about Time Management. It is given by Randy Pausch at the Carnegie Mellon University and it is called « Achieving your childhood dreams.

This lecture is also known as The Last Lecture of Randy Pausch. It gives an excellent insight into his quest for making the best use of time and I must it is powerful.

If you would like to know more about Randy Pausch, visit his website (http://download.srv.cs.cmu.edu/~pausch/) or the following wikipedia page : https://en.wikipedia.org/wiki/Randy_Pausch.

(Micro-article) Loi de Laborit : loi du moindre effort

Le principe de la loi de Laborit est le suivant: on a tendance à faire en premier les activités faciles et/ou agréables parce qu’elles sont plus motivantes. Laborit nous dicte de faire précisément le contraire : en nous débarrassant d’abord des tâches plus complexes ou ennuyeuses, on libère son cerveau pour la suite.

Organisez vous en conséquence :

– le matin, jusqu’à 11h, effectuez les tâches demandant le plus de concentration. Parcourez rapidement vos emails et répondez aux plus urgents. Laissez les moins urgents (càd ne nécessitant pas une action immédiate)  à plus tard.
– de 11h à 14h : lire/répondre aux email
– de 14h à 16h : effectuez des tâches que vous aimez et qui vous passionnent
– 16h et au-delà : cloturez votre journée en planifiant la journée du lendemain

Autres articles sur le net:

Avalez le Crapaud ! – Blog Gestion du stress – otherwp – 24/03/2011

 

Loi de Parkinson appliquée à la gestion de projet

« Tout travail tend à s’étaler de façon à occuper le temps qui lui est alloué »

Introduction à la loi de Parkinson:

Cette loi a été publiée pour la première fois en 1955 dans « The Economist » par C.N. Parkinson (1909-1993). Historien anglais ayant débuté sa carrière au sein de l’armée britannique avant de se consacrer à l’enseignement dans plusieurs universités au Royaume Uni, États-Unis, Malaisie et Singapour. Il rééditera plus tard cette loi dans son ouvrage intitulé « Les Lois de Parkinson (1958) ».

Continue reading