{KISS 7} Décodeur gestuel : la table du Roi Athur

Dans la série des articles KISS (Keep It Simple & Stupid), je souhaitais aujourd’hui revenir sur un sujet entamé à travers l’article {KISS 5} Décodeur gestuel : position autour d’une table. Comme vous devez certainement le savoir, un bon positionnement autour d’une table de réunion peut significativement changer le déroulement d’une négociation ou d’une relation avec un client, un collègue, un supérieur, un employé ou tout autre partie avec qui vous avez une réunion. Continue reading

Loi de Newton & Leadership

La loi du mouvement de Newton (wikipedia) :

« Tout corps persévère dans l’état de repos ou de mouvement uniforme en ligne droite dans lequel il se trouve, à moins que quelque force n’agisse sur lui, et ne le contraigne à changer d’état. »

Appliquée au secteur industriel, un manager avec un bon degré de leadership peut apporter l’énergie nécessaire pour changer un mouvement « rectiligne et uniforme » d’une entreprise/entité vers une trajectoire plus ambitieuse ou avec une meilleure cadence.

Continue reading

Ces trentenaires qui n’ont plus envie de se lever pour bosser

Voici un excellent article publié sur Eco89 (Nolwenn Le Blevennec | Journaliste):

Ils ont des diplômes, un job, un bon salaire… mais s’ennuient à mourir, découvrant sur le tard les affres de la quête de soi.

Alexandre a un parcours plutôt classe : il est diplômé d’une grande école de commerce parisienne, après avoir effectué un parcours universitaire et scolaire à l’étranger. Son CV a de la gueule et c’est une mince consolation. Sa vie professionnelle l’ennuie terriblement (il n’en voit pas le bout)

Alors qu’il méprise la comptabilité, il a travaillé trois ans à la direction financière d’un groupe de luxe suisse. Il vient de quitter son poste, pour faire « à peu près la même chose » en France. Continue reading

Hamdi Ulukaya, la success-story hollywoodienne des yaourts Chobani

698815-hamdi-ulukaya-le-fondateur-et-pdg-de-la-marque-de-yaourts-chobani-dans-un-cafe-de-new-york-le-17-novMalgré que le sujet de cet article peut semblé éloigné du fil conducteur de ce blog, il existe un certains nombre d’enseignements très intéressants que nous pouvons tirer de la success story de Ulukaya. L’esprit d’initiative, l’entrepreneuriat, le rejet du statu quo et bien d’autres qualités que vous découvrirez à travers ce portrait.

Il ne lui a fallu que sept ans pour imposer sa marque dans les rayons des supermarchés américains. Hamdi Ulukaya, 42 ans, immigré turc, a fait de Chobani un mastodonte du yaourt, bousculant Danone et Yoplait.

Débarqué aux Etats-Unis avec 3.000 dollars en poche, son histoire est celle du rêve américain façon Hollywood.

Arrivé à New York de Turquie en 1994 pour faire des études d’anglais, Hamdi est né dans une famille de nomades un jour de «fin octobre» 1972 à Ilic en Anatolie. Comme nombre d’immigrés, il a la nostalgie du pays qu’il a quitté pour des raisons politiques. Un petit boulot d’étudiant dans une ferme dans la «vallée du yaourt» dans le nord de l’Etat de New York le convainc de rester.

«Les fermes, les champs, j’étais chez moi», se souvient Hamdi, inscrit alors dans un cursus de commerce à l’Université d’Albany, la capitale de l’Etat de New York.

Continue reading

“Psychologie du travail” (2ème partie) : l’esprit cartésien

Comme je l’écrivais dans mon article “Psychologie du travail : la grande oubliée des écoles d’ingénieurs”, une des faiblesses de personnes ayant suivi des études techniques est la psychologie au travail. Voici l’histoire de Sandro & Julie qui illustre assez bien les limites de l’esprit cartésien au travail.

La rencontre:

Sandro est jeune, séduisant, diplômé et travaillant dans le secteur des services. Julie est à son image : intelligente, belle et dynamique.

Après quelques sorties entre amis, Sandro est convaincu qu’ils sont faits pour vivre ensemble. Julie n’est pas contrariée de cette idée : elle estime également qu’ils ont toutes les chances de former un jeune et heureux couple. Continue reading

“Psychologie du travail” : la grande oubliée des écoles d’ingénieurs

Tout d’abord bonne année à tous : prospérité, santé et bonheur. Malheureusement je n’ai pas eu l’occasion de publier des articles fréquemment ces dernières semaines mais me voici de retour !

L’objet de cet article s’articule autour de la “Psychologie au travail” ainsi que sa faible présence dans les écoles d’ingénieurs (et éventuellement au sein d’autres formations).

Avouons une chose, les premières années suivant l’embauche sont des années d’apprentissage et de progrès. D’une part, la nouvelle recrue apporte un air frais à l’entreprise et d’autre part elle apporte (par moment) des connaissances nouvelles apprises sur les bancs de l’école. Pour les plus talentueux, les plus motivés, les plus assidus au travail, le résultat est une promotion, une augmentation, de nouvelles responsabilités. Continue reading