Travailler dans la bonne humeur n’est pas contradictoire avec la performance

000179297_5

Une grande part du travail d’un chef de projet consiste à la gestion d’équipe. Cet article présente un ouvrage récemment publié de Laurence Vanhée où elle se prononce pour davantage d’autonomie laissée aux salariés et considère que le bonheur des uns fait la performance de l’entreprise. Des idées qu’elle a appliquées au cours de sa carrière avant de les partager avec les lecteurs. Le contraire d’un bisounours.L’interview ci-dessous a été réalisée par l’Usine Nouvelle (article original).

Ecrire un livre qui a pour titre Happy RH, c’est une utopie ou une provocation ?

Laurence Vanhée – Ni l’un, ni l’autre. Pour ce livre qui est notamment issu d’un blog que j’ai écrit, je me suis appuyée sur ma propre expérience dans le domaine. J’ai toujours eu du mal à considérer les hommes et les femmes comme des ressources humaines, car moi-même je ne me suis jamais vue comme une ressource. Pour résumer, j’ai eu envie de développer une approche positive du travail, dans le respect des personnes et l’intérêt des organisations qui m’ont employée, sans omettre les résultats. Avec ces principes, j’ai vu ma carrière décoller, prouvant de cette façon qu’on peut travailler dans la joie et la bonne humeur tout en étant performant. C’est cette expérience que j’ai envie de transmettre. Lire la suite

4 exemples originaux pour améliorer ses techniques de coaching

Techniques de coaching : entrainement des orquesVous êtes-vous déjà demandé comment font les coachs pour entrainer des orques à sauter en dehors du bassin ? C’est quand même incroyable que d’arriver à faire cela à des animaux marins qui pèsent plusieurs tonnes et qui d’un seul geste pourraient briser une personne.

Entre amis ce genre de questions peut facilement tourner au ridicule : quelqu’un pourrait facilement répondre que le coach se déplace en haute mer, observe les orques et lorsqu’il en voit un qui saute en dehors de la surface d’eau il l’embauche. Avouons que ce serait le monde idéal …

Pourtant les aquaparcs ne recrutent pas en haute mer des orques artistiques et malgré cela, nous assistons à des spectacles et des figures magnifiques (abstraction faite du débat sur la qualité de vie des animaux en milieu fermé).

Lire la suite