Hamdi Ulukaya, la success-story hollywoodienne des yaourts Chobani

698815-hamdi-ulukaya-le-fondateur-et-pdg-de-la-marque-de-yaourts-chobani-dans-un-cafe-de-new-york-le-17-novMalgré que le sujet de cet article peut semblé éloigné du fil conducteur de ce blog, il existe un certains nombre d’enseignements très intéressants que nous pouvons tirer de la success story de Ulukaya. L’esprit d’initiative, l’entrepreneuriat, le rejet du statu quo et bien d’autres qualités que vous découvrirez à travers ce portrait.

Il ne lui a fallu que sept ans pour imposer sa marque dans les rayons des supermarchés américains. Hamdi Ulukaya, 42 ans, immigré turc, a fait de Chobani un mastodonte du yaourt, bousculant Danone et Yoplait.

Débarqué aux Etats-Unis avec 3.000 dollars en poche, son histoire est celle du rêve américain façon Hollywood.

Arrivé à New York de Turquie en 1994 pour faire des études d’anglais, Hamdi est né dans une famille de nomades un jour de «fin octobre» 1972 à Ilic en Anatolie. Comme nombre d’immigrés, il a la nostalgie du pays qu’il a quitté pour des raisons politiques. Un petit boulot d’étudiant dans une ferme dans la «vallée du yaourt» dans le nord de l’Etat de New York le convainc de rester.

«Les fermes, les champs, j’étais chez moi», se souvient Hamdi, inscrit alors dans un cursus de commerce à l’Université d’Albany, la capitale de l’Etat de New York.

Lire la suite

Le coréen Hyundai-Kia vante ses apports à l’économie européenne

kiaIls ont induit 253 000 emplois en Europe l’an dernier, payé près de 1,7 milliard d’euros d’impôts aux différents gouvernements européens et créé 3,7 milliards d’euros de valeur ajoutée brute… Bref, les marques coréennes Hyundai et Kia bénéficient à l’Europe.

C’est en tout cas ce que cherche à bien faire comprendre le groupe coréen grâce à la publication, mercredi 27 février, d’une Etude des bénéfices économiques et sociétaux découlant de la présence en Europe de Hyundai et Kia. Réalisée par le cabinet anglais London Economics et financée par le groupe coréen, cette étude détaille tous les apports du coréen à l’économie européenne.

C’est en quelque sorte la réponse du berger à la bergère. En août et septembre 2012, Arnaud Montebourg, le ministre du redressement productif, avait attaqué par deux fois l’agressivité commerciale de deux marques coréennes. Lire la suite

Belgique. Caterpillar supprime 1 400 emplois.

20130301-072423.jpgBelgique. Caterpillar supprime 1 400 emplois. Le constructeur d’engins de chantier américain Caterpillar va supprimer 1 400 emplois sur 3 700 dans son usine belge de Charleroi, a annoncé jeudi la direction locale du groupe lors d’un conseil d’entreprise extraordinaire.

Quelque 1 100 ouvriers et 300 employés administratifs du site de Gosselies sont concernés par ce «plan industriel» destiné à pérenniser l’usine au-delà de 2015, a expliqué l’administrateur délégué de Caterpillar Belgique, Nicolas Polutnik.

«A l’heure actuelle, l’usine fabrique principalement des machines destinées à l’Europe, un marché où les perspectives de croissance sont limitées et où le ralentissement économique qui persiste depuis plusieurs années déjà met sous pression l’industrie dans laquelle elle est active», a expliqué le groupe dans un communiqué. Lire la suite

Chine : et de 22 usines pour Valeo !

L’équipementier a inauguré ce 11 mai une nouvelle usine dans le sud de la Chine. Une conséquence du rachat du Japonais Niles l’an dernier.

L’actualité de Valeo se concentre ces dernières semaines sur la Chine. Après une présence au Salon de Pékin le mois dernier, l’équipementier a inauguré vendredi 11 mai sa nouvelle usine à Huadu Auto City, dans la région du Guangzhou (sud de la Chine).

Intégrée au pôle Systèmes de Confort et d’Aides à la conduite, le site produira des commutateurs. Cette cérémonie marque surtout une étape importante dans la politique de conquête du marché asiatique de Valeo. Lire la suite

(Vidéo) La première Peugeot 408 pré-série produite à Kalouga

Le 16 avril, la première 408 est sortie des lignes de production de l’usine de Kalouga en Russie. Ce véhicule est destiné à trois marchés prioritaires : la Russie, la Chine et l’Amérique latine. La voiture d’une longueur de 4,703 mètres peut contenir 526 litres. La production en série de la nouvelle Peugeot 408 sera lancée cette année dans l’usine russe PCMA de Kalouga. Cette usine est détenue à 70% par PSA Peugeot Citroën et à 30% par Mitsubishi. L’occasion de visionner les modes de production dans cette usine :

Lire la suite

PSA : la stratégie gagnante du phasing-out

Je vous propose à travers ce diaporama de découvrir la stratégie du phasing-out (extinction des modèles) chez PSA. Vous découvrirez:

  • La seconde jeunesse des 406 et 405 en Iran
  • La 206 toujours « star & paillettes » en Chine, Iran et même en Europe sous le badge 206+, Citroën C2 ou Runna
  • La Peugeot 504 qui fût produite, tenez-vous bien, de 1968 à 2005 à Sochaux puis en Argentine, Kenya et Nigéria : près de 40 ans de production !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lire la suite

(Revue de livre) Toyota Way (J.K Liker)

Je considère ce livre parmi les classique du Lean à lire (ou relire). Non pas qu’il aborde les aspects techniques, mais plutôt pour son approche de la philosophie du Lean.

En résumé, lire ce livre revient à s’imprégner d’un état d’esprit qui consiste à avoir une vision long terme, une approche d’amélioration continue et de simplification … etc

On y découvre notamment les coulisses du développement de la Prius, du lancement de la marque Lexus aux états-unis ainsi que d’autres sujets tels que les la philosophie Kaizen, Obeya Room, …

Je vous invite à voir quelques extraits de ce livre sur Amazon :

Consultez la fiche de ce produit sur Amazon.fr

Également disponible en français sous le titre : « Le modèle Toyota »

NewTech conforte Faurecia au niveau mondial

Usine Nouvelle
Le 18 mars 2011 par Catherine Moal
Lire l’article original sur l’Usine Nouvelle

Hier, jeudi 17 mars, Yann Delabrière, PDG de Faurecia, a inauguré un nouveau procédé de fabrication de pare-chocs, appelé NewTech, pour l’activité Faurecia Automotive Exteriors (FAE). La première ligne de ce type est opérationnelle depuis quelques semaines sur le site FAE d’Audincourt, dans le Doubs, là où elle a été développée par le centre de R&D intégré (300 des 900 salariés du site).

Lire la suite

Ne ratez aucun post ! Recevez les par email :