Chine : et de 22 usines pour Valeo !

Rate this post

L’équipementier a inauguré ce 11 mai une nouvelle usine dans le sud de la Chine. Une conséquence du rachat du Japonais Niles l’an dernier.

L’actualité de Valeo se concentre ces dernières semaines sur la Chine. Après une présence au Salon de Pékin le mois dernier, l’équipementier a inauguré vendredi 11 mai sa nouvelle usine à Huadu Auto City, dans la région du Guangzhou (sud de la Chine).

Intégrée au pôle Systèmes de Confort et d’Aides à la conduite, le site produira des commutateurs. Cette cérémonie marque surtout une étape importante dans la politique de conquête du marché asiatique de Valeo. La nouvelle usine sera l’une des plus importantes du groupe en Chine : si elle emploie aujourd’hui 160 salariés, à terme, ce sont 1 500 personnes qui travailleront sur le site. « Avec l’ouverture de ce nouveau site, Valeo franchit une nouvelle étape dans sa stratégie de développement en Chine. Nous nous sommes fixé un objectif : doubler notre chiffre d’affaires et porter notre effectif de 10 000 à plus de 15 000 collaborateurs en Chine d’ici à 2015 », affirme le directeur général de Valeo Jacques Aschenbroich.

L’équipementier compte aussi doubler sur la même période son chiffre d’affaires sur place. Pour arriver à cet objectif, Valeo a racheté en février 2011 le Japonais Niles, très présent sur le marché asiatique, aussi bien en Thailande et au Japon qu’auprès des constructeurs. Valeo dispose de 22 usines de production en Chine, associées à 9 centres de développement (un par client en moyenne) et 3 centres de R&D.

Laisser un commentaire