{KISS 7} Décodeur gestuel : la table du Roi Athur

Rate this post

Dans la série des articles KISS (Keep It Simple & Stupid), je souhaitais aujourd’hui revenir sur un sujet entamé à travers l’article {KISS 5} Décodeur gestuel : position autour d’une table. Comme vous devez certainement le savoir, un bon positionnement autour d’une table de réunion peut significativement changer le déroulement d’une négociation ou d’une relation avec un client, un collègue, un supérieur, un employé ou tout autre partie avec qui vous avez une réunion.

Un exemple fréquemment cité dans ce domaine : la table ronde du Roi Arthur.

La table du Roi Arthur:

Le Roi Arthur tenta d’attribuer à chacun de ses chevaliers un statut égal aux autres en adoptant le principe de la table ronde. Effectivement, une table ronde crée une atmosphère informelle qui permet aux personnes autour la table de discuter avec un statut d’égal à égal. Ce status est d’autant plus renforcé par le fait que chaque personne peut prétendre à un territoire de la table équivalent à son voisin. Le symbole de cercle n’est également pas anodin: il représente -y compris dans notre société moderne- l’unité et l’esprit d’équipe.

Malheureusement, cette hypothèse ne fonctionne qu’à condition que toutes les personnes autour de la table soient d’un grade équivalent. Or dans ce cas, le roi Arthur est indéniablement d’un rang plus important que ses chevaliers. Immanquablement, ses deux voisins immédiats héritent de manière tacite du second rang en terme d’importance (le chevalier à sa droite d’autant plus que du chevalier à gauche). Cette règle s’extrapole pour les autres chevalier: l’importance et le pouvoir diminue au fur et à mesure que le chevalier est éloigné du Roi Arthur.

Le chevalier assis à l’opposé du Roi Arthur est tacitement assis en position de compétition / défense (voir « §Position de compétition/défense » dans {KISS 5} Décodeur gestuel : position autour d’une table).

Plus récemment, une étude montre que 68% des personnes sondées considèrent qu’une personne assise en position de compétition/défense autour d’une table ronde était la plus à même de contredire et remettre en question les propos du sondé. 56% des personnes sondées ajoutent que cette position peut être interprétée comme la position de quelqu’un ne souhaitant pas s’impliquer ou accordant peu d’intérêt à cette discussion.

Dans notre société moderne, les dirigeants utilisent aussi bien des tables/bureaux rectangulaires que des tables rondes. Les bureaux et tables rectangulaires sont utilisés pour le travail journalier, conversations brèves voire réprimandes. Les tables rondes sont utilisées pour créer une atmosphère informelle (ou une prétendue atmosphère informelle).

Conclusion:

En conclusion, voici aujourd’hui un petit article pour décoder votre langage gestuel relatif au positionnement autour d’une table de réunion.

N’hésitez pas à partager vos propres idées en laissant un commentaire ci-dessous.

Vous avez aimé cet article ? Vous aimerez également :

{KISS 5} Décodeur gestuel : position autour d’une table

Tous les articles de la série KISS (Keep It Simple & Stupid)

Randy Pausch : The Last Lecture

Time Management : Matrice de Covey

Loi de parkinson : application à la gestion de projet

  Vous aimez mes articles ? Recevez-les par email:


2 réflexions sur “{KISS 7} Décodeur gestuel : la table du Roi Athur

Laisser un commentaire