(Revue de livre) Ma vie de patron : Le plus grand industriel américain raconte

Rate this post

Fidèle à sa réputation de franc-parler, le self-made man Jack Welch, qui a présidé pendant vingt ans General Electric, livre le condensé de son expérience hors norme, et bien plus encore. Cet ingénieur chimiste analyse son ascension, puis sa présidence, d’après les principales leçons qu’il en a tirées… quitte à faire un crochet par ses parties de golf marquantes. Sans fausse modestie, il expose les visions stratégiques ayant conduit le remodelage de cette entreprise centenaire à coups d’acquisitions et de révolutions radicales (internationalisation, services, qualité et e-business). Il parle aussi des licenciements massifs, des cessions, des erreurs et des aléas, non pour s’exonérer de sa responsabilité mais pour en expliquer les enjeux et les résultats. Les hommes habitent cet ouvrage et ce sont surtout leurs valeurs qui transparaissent le mieux à travers les amitiés et relations décrites, faisant ainsi écho aux témoignages de Peter Drucker (Témoin du vingtième siècle), cité de nombreuses fois, ou encore de Mark McCormack (La réussite ne tient pas à un mail).

Un regret M. Welch ? « J’aurais dû faire plus et plus vite. » (p. 198) –Cyril Demaria

Je vous invite à voir quelques extraits de ce livre sur Amazon :


Consultez la fiche de ce produit sur Amazon.fr

Vous aimez mes articles ? Recevez-les par email:

Laisser un commentaire